+ Contexte ++

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

+ Contexte ++

Message par La petite étoile le Ven 14 Oct - 16:03



+ Contexte +
Pré-guerre


À KingSea, ville du clan des océans….

Frat Declon nageait tranquillement dans la cité, partie sous-marine bien sûr. Sa nageoire de requin brassant l’eau, le faisant avancer à une allure convenable. Il croisa Rubis qui ne put s’empêcher de rougir en le voyant. Il lui sourit en retour, puis il vit des écailles bleues rayées de violet arrivé du coin de l’œil. Il alla plus profond dans l’océan, lançant ses salutations respectueuses au dragon qui passait. Surtout que ce dernier faisait deux fois la taille du triton et imposait l’autorité que tous lui devaient par sa seule présence. Ce que ne s’attendait pas notre individu, c’était que le lézard vienne vers lui. Il eut un frisson, avait-il fait quelque chose qui leur déplaisait ? Avait-il commis une faute oubliée ? Il ne voulait pas aller en prison et bien que ces êtres supérieurs étaient assez raisonnables, il ne put s’empêcher de pense à ce funeste sort. Le dragon, finalement, demanda juste de se voix caverneuse ;
« -Bonjour Frat, avez-vous vu quelque chose de suspect ces derniers temps ? »
Notre triton, désarçonné par cette question alors qu’il s’attendait à autre chose ne répondit pas tout de suite. Il finit par dire en bredouillant ;
« -Non, bien sûr que non, il ne s’est rien passé de particulier récemment. »
Le dragon hocha la tête et repartie. Notre protagoniste se demandait la raison de cette agitation, se passait-il quelque chose ? Peut-être le clan des coquillages un peu plus loin et qui, malgré la distance, leur cherchait parfois querelle. Les relations entre clans étaient tendues malgré la paix, Frat craignait le pire.


À Feer, ville du clan des nuages….

L’ancien, Blenc Fice était occupé à faire jouer entre ses griffes, deux billes de métal. Malgré qu’il ne soit pas spécialement grand, il était connu en tant que très grand savant et beaucoup se remettait à son avis. Ce jour-là, un ange lui avait demandé des conseils sur l’amour. Lui donnant de multiples offrandes dont il avait bien profité, Blenc, avait répondu en le prenant de haut. Il se demandait encore s’il n’aurait pas dû le faire enfermer pour oser dans son manque de savoir rudimentaire, lui poser pareille question. Cela le travaillait, il utilisa sa télékinésie pour monter d’un étage de sa demeure et prendre d’autre livre dans sa bibliothèque personnelle. On toqua, il fut obligé de redescendre et se préparait à faire enfermer le premier humanoïde qui entrerait sans aucun respect dans sa demeure.

Mais ce n’était pas un homme ou un elfe ou autre être inférieur. Un jeune dragon, ailé contrairement au vieux reptile, entra après avoir présenté ses excuses et son respect. Blenc siffla légèrement, pour quelle raison un jeune viendrait ? Il ne se gêna pas pour lui poser la question.
« -Eh bien, quelles sont les raisons de ta venue ? Tu ne devrais pas aller parfaire ton savoir au lieu d’entrer ainsi chez les gens sans message en bonne et due forme pour prévenir de ta visite ?
-Ho, je suis sincèrement désolé ! Mais voilà, je ne pouvais pas y aller et me concentrer sans venir vous faire part de mes inquiétudes quant à mon ami Rac. »
Cela piqua la curiosité du vieux dragon bien malgré lui. Il plissa les yeux, l’invitant à poursuivre.

Le jeune dansa d’une patte sur l’autre avant de finalement avouer.
« -C’est que, comment dire ?
-Ne me fais pas languir ainsi et parle. »
Grogna-t-il.
« -Bien, désolé. Ça fait deux jours que je ne l’ai pas vue, parfois, il me parlait d’une femelle de manière évasive, je pensais que s’en était une du clan, mais… »
Blenc se redressa, fouettant l’air de la pièce avec sa queue.
« -Mais à présent, avec son absence, j’ai des doutes. Je crois qu’il s’est détourné du chemin, je ne sais pas quoi faire ! »
Le vieux dragon sentit ses écailles se hérisser. Ce sujet retiendrait son intention à coup sûr. Il dit au jeune qu’il réfléchirait à la question et le congédia. Il alla ensuite, avant la fin de la journée, demander une surveillance rapprochée pour ce Rac. Il se demandait ce que mijotais ce dernier, à coup sûr, le chef du clan comprendrait et serai aussi infligé que lui.


À Tar’a, ville du clan du lion….

Léa Sable habillée de manière à ce que sa peau ne brûle pas au soleil était à côté de la crevasse. Du haut de ses 10 ans, muette de naissance, elle aidait les autres à creuser un nouveau bassin sous le soleil brulant. Elle travaillait avec entrain, elle était une simple humaine, mais il y mettait la meilleure volonté du monde. Surtout qu’après ce travail, elle pourra regagner sa maison dans la crevasse. Un petit demi-elfe d’un peu prés son âge vint vers elle, lui tendant une gourde d’eau.
« -Tien Léa. »
Elle lui sourit en rougissant, acceptant l’eau. Elle but et se rafraichit aussi. Elle aimerait bien demander à quoi servirait ce qu’ils faisaient puisqu’une rivière passait au fond de la crevasse, mais elle ne le pouvait pas. Elle regarda d’un œil désespéré son ami alors qu’un point sombre dans le ciel attira son attention. Elle écarquilla des yeux, un wyvern visiblement aveugle allait s’écraser sur eux.
« -qu’est-ce qu’il y a Léa ? »
Elle pointa son doigt vers le ciel. Le temps qu’il se retourne, la créature les aurait écrasées, surtout au vu de sa taille.

Mais des griffes les empoignèrent tous les deux à une vitesse folle. Elle remercia le ciel qu’une patrouille passait par là. Le dragon, couleur or, les reposa avec précaution. Cela arrivait parfois, le désert ne faisait pas de cadeau et les jeunes étaient bien imprudents. Le Wyvern fut emmené par des Dragons plus grands que lui et la petite Léa put aller se remettre au travail. Son boulot était peut-être dur, mais en échange, les dragons du clan les protégeaient et faisaient régner l’ordre.


À Lorf, ville du clan des pâturages….

Balzard, centaure costaud et sage, assistait en souriant au départ de deux dragons ayant fini leur croissance. Il y avait beaucoup d’acclamations, de sifflements, de bonne chance, et tout ça dans la bonne humeur. Comment pourrait-on mieux souhaiter ? Lui-même était empli de joie, il connaissait un des deux participants après tout. Un dragon costaud, intelligent et plein de promesse. C’était risquer, comme à chaque fois, ce genre de traversée, mais il lui faisait confiance, il s’en sortirait. Mais au milieu de la fête, un chat assez imposant et noir aux yeux de braise arriva. Il sauta devant les participants sous les murmures indignés bien que l’individu était assez respecté d’habitude.
« -Attendez ! Il faut se préparer ! Notre territoire risque d’être envahi ! »
D’autres murmures devant le chat garou qui s’égosillait. Un dragon vert clair aux yeux bruns atterrit lourdement à côté du trouble-fête qui se retourna d’un coup. Rentrant les épaules devant la supériorité du lézard, il lâcha ;
« -Non, mais, il faut m’écouter…
-Qu’est ce qui se passe Nuage Ardent ?
-Je vient d’apprendre de source sûre que quelque chose se prépare. Il y a eu crime, je crois, vous savez… Le clan des nuages et des ténèbres qui se haïssent éternellement ? »
Tout le monde se tut, Balzard sut déjà que cela ne présageait rien de bon. Le clan des ténèbres, si mystérieux et dangereux à la fois. En effet, leur discrétion, le fait que la plupart de ce qui définit le mauvais se trouvent là-bas. Toujours à vouloir plus malgré leur terre plutôt prospère. Land Hope n’était pas si mal après tout… Quelle allait être l’annonce, une nouvelle invasion ? Tout le monde, même les participants auxquelles on avait interrompu la coutume, écoutèrent.

Le dragon qui interrogeait le chat pencha la tête, répétant ;
« -Que se passe-t-il ?
-Apriori, je sais de source sure qu’il y a eu engeance. Qu’une union secrète a uni des dragons des deux parties. Je crois que le mâle a été attrapé par son propre peuple et va être exécuté. La femelle, s’appelant il semblerait, Sinner Hope… »
Tel un écho, le nom se propagea telle une trainée de poudre… Balzard regarda le ciel, s’inquiétant désormais pour l’avenir ; que leur réservait-il après tout ? La paix est si fragile et il n’était plus certain qu’elle durerait…


À Flame, ville du clan du volcan….

Mystie Serp se trainait à travers les rues creusées à même la roche alors que la ville était éclairée par la lumière de la lave et des forges. Elle faisait attention à ne pas croiser de nains ou les dragons du clan, si prétentieux. La grotte était immense, le plafond si haut que les bêtes ailées volaient à leur aise. Elle passa à côté d’un tonneau sur lequel un dragon nain roupillait ; la pierre précieuse à son poignet attira son intention, mais elle préférait baisser légèrement la tête et repartir ; Elle ne mettrait pas sa vie en danger pour une telle folie. Elle avait un sac lourdement chargé contenant des minerais que les mineurs venaient tout juste d’extraire.

Elle se traina jusqu’à un grand bâtiment en pierre, le plus dur étant la pente à monter très raide et très longue. Arrivée, elle ne rentra pas tout de suite, captant une conversation des plus intéressantes auxquelles elle n’était surement pas destinée à écouter. Elle alla se cacher, cela semblait important. Elle enroula sa queue au tour d’elle et se fit toute petite, elle ne devait pas se faire repérer.

« -…On ne sait pas où elle se trouve, il semble qu’elle est quittée son clan.
-Bien, forger le plus d’armure et arme que vous pourrez… On ne sait jamais. Augmenter les patrouilles aussi, on ne sait pas où elle pourrait se trouver. Si vous été certain qu’elle n’est pas dans son clan, elle doit avoir élu domicile secrètement sur le territoire d’un autre et je n’ai pas envie d’avoir de mauvaise surprise.
-Ho, prince, croyez-vous qu’elle soit dans les parages ? Si on la trouve, devra-t-on la réduire en cendre ? La bruler jusqu’aux entrailles ?
-On verra, je ne sais pas encore. Essayer d’abord de la capturer si vous la trouvez, même si j’espère qu’elle n’a pas élu domicile chez nous secrètement… »
La lamia s’éloigna rapidement, se demandant ce qu’il se passait. Des armes ? Des armures ? Elle ? Était-elle celle dont toutes les rumeurs parlaient ? Sinner Hope se nommait-elle. Tout cela ne présageait rien de bon, mais cela expliquait l’activité en hausse des forges… Que se passait-il ?


À Rage, ville du clan des ténèbres….

Jack Black baillait, lassé, bien qu’inquiet au fond de son cœur sombre… Il regarda la vampire à côté de lui, somptueuse. Elle avait la tête sur les genoux, sa cape la couvrait un peu et la protégeait du froid.
« -Pourquoi est-elle partie ? »
Demanda-t-elle à l’elfe noir. Ce dernier ouvrit plusieurs fois la bouche avant de la refermer.
« -Si seulement je le savais… »
Finit-il par lâcher.
« -La vie est si importante, de quoi avait-elle peur ?
-Surement de jeter le déshonneur sur nous tous, mais on ne choisit pas de qui on va être amoureux, elle aurait dû le savoir… »
Ils parlèrent beaucoup, le père avait été tué par son propre peuple. Et à présent, bien des gens voulaient la vie de la femelle. Tristement, ils regardèrent la mer, mais une présence sombre se dégagea de l’obscurité derrière le bâtiment.

Les yeux vert clair se dégageaient de la pénombre et ne lui donnaient qu’un air encore plus inquiétant.
« -Le roi a parlé ; on y va. Elle a été faite prisonnière par le clan du Volcan d’après nos espions. Ces êtres ont osé la mettre derrière les barreaux et elle risque de perdre la vie ; Le clan des nuages est aussi de la partie donc le temps presse. »
La vampire se redressa sous le regard de son ami. Une larme perla à un de ses yeux, contrastant avec son sourire carnassier.
« -Enfin… La paix n’existe pas après tout… Mais bon ça fait si longtemps que je ne me suis pas abreuvée du sang de nos ennemis… »
Déjà, une armée obscurcissait le ciel et le peu de luminosité qu’il y avait. Jack sauta du bâtiment, se dirigeant sans bruit vers le port. La paix… Une si belle illusion. Bien qu’à ce moment-là, aucun d’eux ne savait le prix qu’ils allaient en payer.


À Yelling’blood, ville au destin changeant….

Une fée suivait l’échange entre les deux souverains, discrètement. C’était quelque chose d’historique, mais présentant un très grand intérêt. Elle se cachait derrière une feuille d’arbre, en vêtement léger. On pouvait apercevoir une sorte de marque de naissance en forme de papillons entre ses deux ailes d’insectes. Elle entendait très bien d’où elle était bien quelle savait aussi que le souverain du clan du caméléon auxquelles elle appartient devait savoir où elle se trouvait. De là, on voyait quelques patrouilles passées parfois, d’un clan et de l’autre alors qu’une union allait se faire. La guerre prenait de l’ampleur, car à présent, on pouvait vraiment l’appeler ainsi.

Finalement, on accord se fit, le clan du volcan allé céder la ville contre de l’aide militaire. Et puis, dans le même temps, ce que tous les dragons du clan devaient avoir en tête avec la situation, c’est que l’occasion d’étendre le territoire était trop belle. Mais la fée pensait autre chose ; se lancer ainsi dans la bataille qu’elle serait les conséquences ? Pour eux et pour le monde ?

avatar
La petite étoile
Admin

Messages : 53
Date d'inscription : 11/06/2016

Feuille de personnage
Race:

http://dancingdragon.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum