Tenebreuse trimspel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tenebreuse trimspel

Message par Tenebreuse Trimspel le Dim 19 Juin - 17:37



I
am
Tenebreuse Timspel

Dragon
chef clan des ténèbres

Wanna see my face ?

Tenebreuse Timspel

Regardons nous droit dans les yeux…
date de naissance: 29 avril 46 933
âge actuelle: 18 ans
métier : chef du clan des ténèbres
statue relationnel: célibataire
pouvoir ou aptitude physique:
Comme mes congénères, je vois parfaitement dans le noir et je marche sans faire le moindre bruit. Je peux cracher de la glace noire aussi froide et sombre que mon cœur. Je vois loin et je peux respirer sous l’eau grâce à mes branchies. Je peux aussi émettre de la brume noir comme si c’était les ténèbres eux même.


Physique


Alors que je vole au-dessus de mon royaume mutilé, un brin de soleil perce les épais nuages d’orages. Il éclaire mes formes plutôt mince et long avec mes écailles noires, aussi sombre que la nuit. Je regarde alors le ciel de mes yeux reptiliens aussi rouge que le sang que j’ai l’habitude de voir couler. J’ai aussi une sorte de crête qui commence sur le dessus de mon cou et viens se terminer un peu avant la fin de ma longue queue. J’en ai aussi un peu en dessous de la mâchoire et je possède deux pairs de cornes. Celles vers le haut de la tête plutôt grosses et épaisses alors que leur compère plus sur les côtés de mon visage sont plus petits. Tous comme mes grandes ailes à six doigts dont un épais, ces membranes sont d’un rouge terne. J’ai de grandes pattes mais toujours aussi fines et squelettiques que le reste. Je mesure un peu plus haut qu’un cheval en hauteur et je me fais respecter il me semble.

Ce n’est pas la taille qui compte surement… J’ai aussi des griffes rétractables et longues malgré tout et des crocs affutés. Les écailles de mon ventre sont plus large que les autres, telle une armure bien que leur finesse ne soit pas à mon avantage dans les batailles. J’ai un long cou, un long corps et une longue queue et cette carrure svelte me permet de me faufiler partout où je le désire. J’ai des branchies discrètes sur les coté de mon cou. Des humanoïdes me servant m’ont souvent dit que j’avais à la fois la carrure d’une panthère et celle d’un serpent ; curieux mélange je pense.


mental


Je suis née après la guerre mais malgré tout, voir ce que cela a fait à mon royaume me rend triste. On ne se bat rien que pour l’eau et cela fait que le sang continue de couler. Je ne reste pas souvent sur mon trône, préférant la liberté qui me donne un coté sauvage. Je considère tous ceux de mon royaume comme les miens et cela qu’il soit dragon ou non. Je ne suis pas du genre à laisser les miens aller la guerre sans moi-même entrer dans la bataille, ça ne serait pas juste… Même si je doute que la justice existe en ce monde cruelle. Quel espoir nous reste-t-il après tout ? Tous les autres clans veulent notre mort, devrait alors l’attendre ou devrait essayer de vivre quand même ?

Je sais me battre férocement quand il le faut mais je sais aussi écouter. Parfois, je rêve que mon clan se réconcilie avec les autres mais ce n’est surement qu’un rêve car je ne l’espère plus. Parfois on me dit que je suis sage et parfois que je suis impulsive et que mes actions suivent parfois mes sentiments. Cela peut me rendre cruelle même si au fond, je ne le suis pas tant que ça… Je préfère que ce soit moi qui soit blessé que ceux à qui je tiens. Je suis loyale envers mon peuple et vers ceux qui veulent bien mais tous comme un chat, je peux être aussi un véritable électron libre.
Enfin, presque tous reconnaissent mes talents de stratège et d’espionne bien que ce ne soit pas mon rôle ; je suis leur reine après tout.


Votre histoire


Je ne me souviens pas grand-chose de mon enfance… Car un jour, disons que j’ai perdu une grande bonne partie de ma mémoire. Je me souviens des belles écailles d’un de mes parents et d’un frère blanc. Mais pas de grand-chose d’autre, je me souviens notamment du premier jour ou ma véritable vie à commencer.

Je me réveillais dans l’eau à proximité d’une ile aussi noire que la nuit alors que j’étais à peine plus grosse qu’un chien de bonne taille. Je me souviens d’un mal de tête, de mes ailes engourdies et tout aussi douloureuses et de mon prénom. J’avais même du mal à me souvenir de comment nager bien que je ne pouvais pas me noyer. Je me sentais nauséeuse mais aussi féroce pour une raison inconnue.
Je pensais que tout était perdue alors que j’essayais d’aller jusqu’à la terre ferme malgré le courant qui me malmenai et cette brume épaisse. Puis alors que tout semblait finie, d’énorme serre m’attrapèrent et je regardai la créature qui me montais de plus en plus haut. Pas vraiment un long cou, des ailes dont le bleu terne était tacheté de petite tache grisâtre ressemblant à de bien triste Etoile. Les écailles aussi noires que les mienne bien que rayé d’un bleu terne et ses yeux était de la même couleur que le ciel lors d’un coucher de soleil. Il n’avait pas de crête mais son dos semblait couvert de piquants qui étaient magnifiquement long vers la fin de sa queue.

Je ne pouvais pas parler et préféra me laisser bercé par le vent en attendant la suite. Je me réveillai dans une sorte de nid de paille… La créature aux traits particulier me regardait avec ses grands yeux et me demanda alors ;
« -Qu’est-ce qu’un dragonneaux faisait dans la mer aux alentours du territoire du clan ? Comment t’appelle-tu ?
-Je heuu… Je me nomme Tenebreuse, enfin, je crois. »
Il approcha sa grosse tête de moi, semblant m’examiner sous toute les coutures et son regard se fit méfiant et cruelle.
« -Tu crois ? Tu n’es pas du clan des ténèbres ? C’est ça hein ? »
Ça ne me disait rien ce nom mais bizarrement, je savais que si j’étais un ennemi, il me tuerait malgré mon jeune âge.
« -Si ! J’en fait partie ! On est où ? »
Ses grands pupilles me transpercèrent et m’offrir des frissons dans le dos. Il me répondit néanmoins ;
« -Tu est à Red ash, enfin, ce qu’il en reste. »
Ce nom me disait quelque chose et le désespoir que je perçus en ce grand être fut communicatif. Je me rappelai d’une histoire de guerre et de sang.

Naïvement, je pensai aussi que le dragon adulte allait s’occupé de moi mais lorsqu’il sembla avoir un gros bout de viande entre les griffes, il ne me donna rien. Il ne voulut pas partager et dit que si je voulais manger ou boire, que je devrais me débrouiller. Je compris assez vite ce que ces mots voulurent dire, toutes bestioles mortes et fraiches était le centre de bataille draconique interne. Même pour boire, il était difficile ne serait-ce que de trouver une flaque sans personne se battant autour, que ce soit dragon ou autre d’ailleurs. Finalement, je jetai mon dévolue sur une charogne et j’en fit les frais plus tard, encore plus affaiblis qu’avant. Un individu humanoïde sans aile et possédant des crocs, des écailles noires sur ce que je voyais de visage et aux yeux perçants rouges me traina jusqu’à ce qui ressemblait à une maison. Je me demandai ce qu’il allait faire de moi, me tuer, me manger ? Mais qui mangerais un dragon ? J’étais encore jeune, comment me défendre ?
Mais il lança un morceau de viande devant moi et me donna une soucoupe d’eau. Quand il enleva ses gants, je vis que là encore, il avait des serres de dragon de par les écailles noires et les griffes impressionnantes. Je sus à l’instant ce que mon sauveur était, c’était un Drakéide ! Alors que je dévorais à pleine dent et reprenais des forces, il dit, d’un air hautain ;
« -Même pas capable de se défendre. Bah, je t’apprendrais, sinon la réputation des dragons du clan risque d’en prendre un coup j’imagine. »

Et comme promis, il me prie sous son aile bien qu’il n’en n’est pas. Je découvris mon clan, je devins parfois cruelle, bagarreuse mais je connus aussi des qualités. Mes pouvoirs de dragons confirmèrent ma puissance et mon appartenance au clan. J’appris à me battre pour me nourrir, pour boire.
Mais un jour, quand je fus enfin adulte, couché en haut d’une colline aussi sombre que la nuit, j’observais deux de mes frères de race se battre. Bizarrement, je pleurais et mon sauveur devenue mon ami vint me rejoindre et s’assit à mes coté.
« -Ne vas-tu pas essayer de les séparer aujourd’hui ?
-Tu m’a tout appris, la guerre, tout mais…. Pourquoi notre clan se bat il au lieu de faire face à l’avenir ? Si on nous attaquait de nouveau, comment riposter si personne n’est unis ? Il n’y aucun moyen d’arranger les choses ? De se protéger mutuellement ?
-Je t’ai donné un nom un jour qui signifiait quelque chose pour moi. Mais je pense que c’est à toi de faire en sorte qu’il signifie quelque chose pour les autres. »
Je le fixai de ces grands yeux rouges qui était les miens, une question silencieuse. Il soupira et s’autorisa pour une fois de sourire ;
« -Je t’ai aidé, je t’ai donné un nom car quand je t’ai vu, j’ai eu l’impression de voir l’avenir. Tu sais, c’est l’anarchie aussi car il n’y a personne qui ose s’imposé pour gouverner. Je sais qu’on te respectera et je sais que tu feras tout pour améliorer la situation du clan… C’est comme si l’espoir était de retour et que le clan des ténèbres pourrait revoir les étoiles du ciel avec toi. De tous les dragons, toi seule pourra monter de nouveau sur le trône, je le sens. »
Je le poussai délicatement du museau, comment pourrais-je ?

Enfin, à une période de l’année ou la nourriture et l’eau se faisait encore plus rare, la majorité des dragons du clan s’était rassemblé à Black wing. Je ne comprenais pas pourquoi le sang était encore versé alors que tout le monde était dans le même bateau, cela me donnait envie de pleurer. J’en avait marre de voir le sang de mes frère et sœur de race coulé. J’essayais d’en séparer quelque uns, de leur dire qu’une autre solution existait, forcement… Mais rien, même ceux que j’avais aidé autrefois semblait m’avoir oublié en cet instant désespéré. Et puis, un cri que je connaissais bien, je trouvai mon ami mort, le corps déchiré comme s’il avait voulu s’interposer lui aussi… Dépouillé, je pleurai alors que tout me sembla lointain. Je devais peut-être enfin lui faire honneur et réaliser son rêve de me voir en haut. Tellement de rage et de peine en moi, stagnant dans une carrure tel que la mienne… J’alla sur le point le plus haut, au-dessus de ce qui était autrefois un palais. Ma rage me donna cette voix qui sembla transpercé le ciel lui-même.
« -Assez ! Arrêter ! »
Tous me regardèrent, crocs et griffes acérés envers ma personne. Je défiai toute cette foule d’écaille d’un seul regard et en démonstration de force, je crachai de la glace noire au sol, se rependant rapidement alors que ceux amassé là l’évitèrent avec peine. Surpris surement mais les plus faible renoncèrent rapidement à me défier.
« -Tu n’est pas notre reine, tu n’as pas d’ordre a nous donné. »
La voix se répercuta avec plusieurs murmure d’approbation haineux. J’avais envie de pleurer mais me retint.
« -Alors, je la deviendrais, je serais votre reine. Je m’appelle Tenebreuse Trimspel et je serai la reine du clan des ténèbres. Je vous mènerais, je ferais ce qu’il y a de mieux pour le clan, je ferais en sorte de reconstruire notre patrie et on n’aura plus à craindre que ce soit la faim, la soif ou les autres clans. »
Quelques-uns se rappelèrent soudain de moi et des murmures parcoururent la foule. Mais je vis encore que certains me défiaient du regard et que l’ambition en avait soudain atteint d’autre. Je ravalai une fois de plus mes larmes et d’une voix forte prononça :
« -Je tuerait quiconque se mettra sur ma route !
-Mes griffes te transperceront facilement, petite dragonnes faiblarde. »

Je reconnaissais cette voix… Celui qui m’avait sauvé pour ensuite m’abandonner, il m’avait semblé grand à l’époque mais je ne faisais pas encore ma taille. Avec malheur, je me rendis compte qu’il était vraiment grand. Bien plus haut sur patte que moi, presque aussi grand qu’un éléphant. Il se présenta devant moi, je ne devais pas reculer sinon personne ne me suivrait. Je remarquais que ses griffes étaient déjà teintées de sang…
« -Tu va bientôt rejoindre ton ami, j’imagine que je n’aurais pas dû te sauvé à cette époque »
C’est lui ? Mes larmes que je retenais devinrent les flammes d’une vengeance que je réclamais. Pas de mot, juste le combat que bien des yeux suivaient… Plus d’une fois, je pensais que j’allais perdre, aucun de nous deux n’utilisaient point de pouvoir afin de mieux assoir son autorité par la suite. Mais là où tout le monde pensait que ma taille inférieure à la sienne ne signerait que ma fin, elle devint mon plus grand atout. Sérieusement amoché, j’avais enfin mes griffes sur sa gorge et bien que ses yeux devinrent suppliants, je l’achevai avec un réel plaisir.

À la suite de cela, personne ne me contesta, je reconstruisis ce que je pouvais… L’expérience venait au fur à mesure du temps et des gens et dragons qui m’offrait leur allégeance. Bientôt, on déplora même le fait que je menais la bataille ou que je n’étais pas souvent au palais. C’est fou à quel point les choses peuvent changer mais l’absence de mon ami me fait toujours mal aujourd’hui…
Encore aujourd’hui, je me demande ou je mènerais mon clan.
Le destin du clan des ténèbres est-il vraiment d’être détester partout ?


IRL...

Date de naissance (jour/mois minimum) : 29/04/99
Comment avez-vous connus le forum ? J’en suis la fondatrice donc bon X)
Qu’est qui vous a attirez ici ? J’ai toujours voulue créer un forum ou les dragons faisait la loi. Je suis passionné de livre fantastique et j’avais donc beaucoup de source d’inspiration. Et puis, je trouvais sa intéressant de créer un forum rp ou chaque action serait prise en compte et influencerait l’histoire même…. Comme dans la vraie vie.
code du règlement: validé par le ciel étoilé
Quel était le nom de Dark earth avant la guerre ? validé par le ciel étoilé
Autre chose : nop


© Never-Utopia


avatar
Tenebreuse Trimspel
Admin

Messages : 1
Date d'inscription : 16/06/2016

Feuille de personnage
Race: Dragon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum